Cathédrale de Lumière : belle comme un astre

17 heures 19 minutes ago
Cathédrale de Lumière, le rendez-vous estival gratuit, est de retour pour sa 12e édition du 24 mai au 28 septembre.Le rendez-vous estival gratuit, attendu fidèlement par les habitants et plébiscité par les touristes, est de retour pour sa 12e édition du 24 mai au 28 septembre. En partenariat cette année avec le festival Normandie Impressionniste, cette édition hors du commun de Cathédrale de Lumière proposera un spectacle inédit créé spécifiquement par la légende américaine, Robert Wilson (dit Bob Wilson) : STAR and STONE, a kind of love… some say. « Astre et roc : un drôle d’amour … comme ils disent ! », véritable opéra de couleurs et de lumière, la projection pensée par ce génie de la mise en scène évoquera, grâce à l’impressionnante énergie de la Cathédrale, la fragilité et la résilience, la vulnérabilité et la beauté de l’existence humaine, offrant une vision onirique où l’enfance n’est jamais loin. Porté par la voix d’Isabelle Huppert, la poésie de Maya Angelou, et l’incroyable musique de Philip Glass, ce spectacle unique est une déclaration d’amour à l’histoire humaine, dans son sens le plus émouvant et complexe. Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie : « Lorsque l’un des plus grands artistes de notre temps rencontre l’événement préféré des Rouennaises et des Rouennais, comment ne pas être fiers ? Bob Wilson nous fait l’immense honneur de sublimer ce rendez-vous incontournable par une création originale, ponctuée de poèmes de Maya Angelou. Ceux-ci seront d’ailleurs traduits en français par l’actrice qui fait rayonner notre pays à l’international : Isabelle Huppert. Un beau moment à vivre en famille ou entre amis, tout au long de l’été ! »Pour Philippe Platel, Directeur de Normandie Impressionniste, commissaire-dramaturge de l’œuvre : « STAR and STONE, c’est la rencontre de deux monuments, l’icône Bob Wilson et la Cathédrale de Rouen. Pour cette projection hors norme, Bob Wilson ne cherche pas à s’inspirer de Monet. Il conjugue l’impressionnisme à son propre temps. À partir d’un dialogue spectral entre un bâtiment survivant de l’histoire et la lumière wilsonienne, cet alliage magique, Wilson – Huppert – Angelou – Glass, s’avère certainement la proposition la plus viscéralement impressionniste du festival Normandie Impressionniste 2024 »."STAR and STONE : a kind of love… some say", par Bob WilsonCette année, la nouvelle projection Cathédrale de Lumière a été créée par Bob Wilson, artiste international incontournable. Metteur en scène, dramaturge, plasticien… L’homme aux multiples casquettes est, cette année, aux manettes de l’emblématique spectacle Cathédrale de Lumière, bien connu des Rouennais et des visiteurs. "STAR and STONE : a kind of love… some say" est une œuvre onirique, abstraite, qui met en perspective les textes de la poétesse africaine américaine Maya Angelou accompagnés des sublimes études pour piano de Philip Glass. Les poèmes sont lus en anglais par l’autrice et Bob Wilson lui-même, et en français par Isabelle Huppert qui prête sa voix au spectacle rouennais. Des élèves du collège Fontenelle et des lycées Corneille et Flaubert ont également enregistré des lectures des poèmes, en anglais et en français, dans le studio d’enregistrement du BTS audiovisuel du lycée Pierre-Corneille.Dès le 24 mai, les habitants et touristes sont invités à venir admirer gratuitement la projection monumentale sur la Cathédrale de Rouen, qui sera diffusée en deux boucles consécutives de 25 minutes :Du 24 mai au 29 juin : le vendredi et samedi, à 23h00Du 1er au 31 juillet : tous les soirs, à 23h00Du 1er au 15 août : tous les soirs, à 22h30Du 16 au 31 août : tous les soirs, à 22h00Du 1er au 28 septembre : vendredi et samedi, à 21h30Un événement surprise rassemblera les spectateurs sur le parvis de la Cathédrale en clôture du festival Normandie Impressionniste le 21 septembre.

Rouen Métropole 2050 : l'avenir se conjugue au présent

2 semaines ago
La Métropole Rouen Normandie engage une concertation ambitieuse avec les habitants pour construire un projet d'avenir de notre territoire à l'horizon 2050. L'élaboration du SCoT AEC PLUi constitue l’occasion de poser aux habitants de la Métropole toutes les questions sur la vie et l’organisation des activités et desressources sur notre territoire (se nourrir, se loger, travailler, se déplacer, se ressourcer…) et sur leur évolution entre aujourd’hui et 2050. La concertation grandpublic se poursuit avec la construction du « Projet de Territoire ». Plusieurs occasions vont ainsi être offertes aux habitants pour dessiner ensemble leur vision de Rouen Métropole 2050 avec en point d’orgue le Kiosque 2050 qui se déplacera sur 19 sites du territoire métropolitain du 15 mai au 15 juin.Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie, Charlotte Goujon, Vice-Présidente de la Métropole Rouen Normandie en charge de la transition écologique, Djoudé Merabet, 1er Vice-Président en charge de l’urbanisme et Sylvie Nicq-Croizat, Vice-Présidente en charge de la démocratie participative, de la co-construction citoyenne et de l’open data : « Nous avons fait le choix de retravailler en même temps nos deux documents stratégiques en termes d’aménagement du territoire, afin de mener une réflexion d’ensemble, ambitieuse et cohérente, pour inventer le Rouen Métropole 2050, conciliant l’urgence climatique et avenir plus juste. La feuille de route que nous nous apprêtons à écrire ensemble sera décisive pour les générations futures. Nous allons venir à votre rencontre, dans vos communes, pour vous donner la parole. Unissons nos forces, nos réflexions, et rêv(is)ons ensemble notre territoire de demain ! »SCoT AEC PLUi “Rouen Métropole 2050” : la feuille de route et les outils qui permettront d’atteindre un territoire désiré à l’horizon 2050Le changement climatique, les lois Zéro Artificialisation Nette (ZAN) et Zéro Émission Nette (ZEN) sont un nouveau cadre d’action auquel la Métropole Rouen Normandie décide de s’adapter, pour tendre à la neutralité carbone, la sobriété, la défense écologique et agricole, etc.Comment concilier urgence climatique et préparation d’un avenir plus juste pour nous tous ? Comment vivrons-nous en 2050 ? Ces questions sont au cœur des réflexions qui vont être engagées par la Métropole Rouen Normandie à l'occasion de la révision de deux documents stratégiques pour le territoire : le SCoT-AEC et le PLUi. L’élaboration du SCoT, du PCAET (AEC) et la révision du PLUi sont 3 démarches s’inscrivant dans la même dynamique, celle de définir la feuille de route et les outils qui permettront d’atteindre un territoire désiré à l’horizon 2050. Les démarches sont donc considérées comme un unique projet, traduisant une vision du territoire à 2050 déclinée dans les différents documents de planification.Les enjeux :Informer et construire des contributions sur un projet « 3 en 1 » aux enjeux systémiques et complexes, sur un très vaste territoire aux réalités diverses.Créer un temps de travail et d’échanges sur le projet d’avenir de notre territoire métropolitain qui regroupe 500 000 habitants vivant dans 71 villes et villages au fonctionnement et aux dynamiques riches et variés.Apporter de la clarté et saisir l’opportunité d’embarquer les forces vives locales dans une mise en mouvement voulue en faveur de la transition climatique, environnementale, sociale et économique.Afin d’échanger et construire avec les habitants le « projet d’avenir de notre territoire commun », la Métropole engage une concertation ambitieuse. Cette concertation se déroule dans les 71 communes du territoire. À partir du 15 mai 2024, la Métropole va à la rencontre des habitants : un kiosque mobile, autonome en énergie, va circuler dans plusieurs communes du territoire !Les animateurs présents sur le kiosque apporteront :Une information sur le projet « Rouen Métropole 2050 » et les questions stratégiques sur l’avenir du territoire métropolitain.Une distribution de dépliants informatifs sur les procédures liées à l’élaboration du Schéma De Cohérence Territorial valant Plan Climat Air Energie, et à la révision du Plan Local d’Urbanisme IntercommunalUn questionnaire destiné aux habitants sur les questions stratégiques du territoire (questionnaire également disponible à partir du 15 mai sur le site de « Je participe »)Un mur d’expression permettra aux habitants de s’exprimer sur les sujets liés aux ressources, l’avenir de la Seine, l’organisation du territoire, les coopérations et la neutralité carbone.Planning de la tournée du Kiosque 2050Avenue Pasteur - Rouen : Mercredi 15 mai après midiFranqueville-Saint-Pierre - Parking du Super U : Jeudi 16 mai au matinFestival Graines de Jardin : Samedi 18 mai au matinVivacité : Samedi 18 mai après-midiMont-Saint-Aignan - marché place Colbert : Mercredi 22 mai au matinMalaunay - Parc Georges-Pellerin : Mercredi 22 mai après-midiQuartier Saint-Sever – Rouen : Jeudi 23 mai matinIsneauville (place du marché) : Vendredi 24 mai au matinLa Bouille - Marché au niveau du bac : 24 mai après midi (16h 20h)Base de loisirs Jumièges-Le-Mesnil : Mercredi 29 mai (après-midi)Marché Elbeuf : Jeudi 30 mai au matinMarché de Duclair  : Mardi 4 juin au matinCommune du Trait : Mardi 4 juin après midiMarché de Sotteville : Jeudi 6 juin matinLycée Val de Seine Grand-Quevilly :  Jeudi 6 juin après midiMarché Saint-Étienne-du-Rouvray (Rue du Madrillet) : Mercredi 12 juin au matinBase de loisirs de Bédanne - Tourville-La-Rivière : Mercredi 12 juin après-midiMarché Chatelet - Rouen : Jeudi 13 juin au matinDarnétal - parvis de l'hôtel de ville : Jeudi 13 juin après-midiParmi les questions stratégiques abordées dans le cadre du Projet de Territoire : Comment vivre dans la Métropole en 2050 ? (les mobilités, les nouvelles formes d'habitat et d'industries, un territoire qui s'adapte à l'évolution des modes de vie) - Comment ménager les ressources ? (les équilibres des écosystèmes, adapter les besoins aux ressources) - Quel avenir pour la Seine ? (développer l'activité fluviale, réappropriation des bords de Seine par les habitants) - Comment repenser l'organisation du territoire ?  (localisation des pôles d'emploi et d'habitat, plan de mobilité et services de proximité, complémentarité avec les autres territoires) - Quelle coopération entre les territoires de la Métropole ? (une offre cohérente de mobilité, de services et d'habitat, travailler à l'échelle des communes, des régions et des agglomération) - Comment atteindre la neutralité carbone ?  (pour une meilleure efficacité énergétique, pour favoriser la sobriété, pour développer les énergies renouvelables).La concertation se poursuivra également via plusieurs autres rendez-vous : 4 réunions participatives territoriales :Mardi 4 juin : de 18h30 à 21h00, à Malaunay (Hôtel de Ville)Vendredi 7 juin : de 18h30 à 21h00 à Sotteville-lès-Rouen (salle Ambroise-Croizat)Mardi 11 juin : de 18h30 à 21h00 à Elbeuf, (salle Franklin, Place Mendès-France)Jeudi 13 juin : de 18h30 à 21h00 à Boos (salle polyvalente La Gribotière)Mais aussi, via un questionnaire en ligne sur JeParticipeLes enfants imaginent la Métropole de demainUn atelier créatif est organisé pour les enfants âgés de 7 à 14 ans le samedi 8 juin, de 14h à 17h, dans les locaux de la Métropole. Dans des ateliers en petits groupes, les enfants pourront aborder des enjeux tels que l’eau, l’urbanisme, la mobilité, la gestion des déchets, les logements ou les énergies renouvelables. Tous les enfants âgés de 7 à 14 ans sont invités à cet atelier créatif qui leur permettra de dessiner leurs souhaits pour l’avenir de notre territoire.Le grand oral de la convention citoyenne des transitionsLe 19 juin, à la suite de six week-ends de travail intensif en septembre, octobre, décembre, février, avril et juin, les membres de la Convention citoyenne seront fin prêts à présenter leurs conclusions au Président et aux vice-présidents de la Métropole. Ne manquez pas cette occasion unique de découvrir leur restitution, qui se tiendra de 18h à 20h au Pavillon des transitions.Une conférence suivie d’un débatLa Métropole propose aux habitants de la Métropole une conférence suivie d’un débat le 24 juin 2024 à 18h30 avec Xavier Desjardins sur son ouvrage écrit avec David Djaïz La Révolution obligée au Pavillon des Transitions.Xavier Desjardins est professeur en urbanisme et Aménagement de l'espace à Sorbonne Université. Il est chercheur au sein de l'équipe Médiations, Science des lieux, science des liens. Ses travaux de recherche portent sur les liens entre urbanisme et mobilité, les politiques territoriales d’aménagement ainsi que les concepts et méthodes de l’urbanisme. Ses terrains de recherche sont principalement situés en Europe de l’Ouest. Il est également consultant en matière de stratégies et projets territoriaux.Inscription sur le site du Pavillon des transitionsCe dispositif de concertation se poursuivra en septembre et octobre 2024 avec des ateliers en direction des jeunes (Université de Rouen, MJC…) et des balades urbaines.

Festival Graines de jardin : vous avez dit étrange ?

2 semaines 1 jour ago
La 15e édition de Graines de jardin se déroulera les 18 et 19 mai au Jardin des plantes à Rouen. Cette année, la diversité botanique est à l'honneur pour une thématique "plantes étranges".La plus grande fête de France gratuite dédiée au jardinage, organisée par la Métropole et la Ville de Rouen, est de retour ce week-end pour sa 15e édition. Chaque année, des milliers de visiteurs, jardiniers amateurs, simples curieux ou professionnels, viennent parcourir les allées du Jardin des plantes de Rouen, labellisé Jardin Botanique de France. Pour cette nouvelle édition, autour de la thématique ‘’Plantes étranges", la diversité botanique sera mise à l’honneur. Une exploration fascinante offrant l’occasion d’éveiller ses sens en découvrant des fleurs aux formes et aux couleurs surprenantes et des plantes aux goûts et odeurs étranges. Au programme : découverte des stands (horticulteurs, pépiniéristes, producteurs bio, exposants de décoration, libraires spécialisés, etc), spectacles, ateliers créatifs, animations ou encore jeu de piste.Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie, Maire de Rouen, Charlotte Goujon, Vice-Présidente de la Métropole Rouen Normandie en charge de la transition écologique et Jean-Michel Bérégovoy, Adjoint au Maire en charge notamment de la Ville résiliente et de la transition énergétique : « L’événement Graines de jardin célèbre sa 15e édition. Véritable laboratoire des richesses de notre biodiversité, ce festival est un exemple de la nature en ville que nous défendons. Tout un symbole pour notre métropole puisque nous avons remporté le prix de Capitale française de la biodiversité en 2023. Nous sommes fiers de proposer chaque année sur notre territoire le premier festival gratuit dédié au jardinage en France. »Les visiteurs seront invités à plonger au cœur de la diversité fascinante du monde végétal en rejoignant les jardiniers de la Ville de Rouen sur 10 stands, dispersés dans le Jardin des plantes. Ils seront là pour les guider à travers les innombrables surprises que nous réservent les plantes : des formes et des couleurs des fleurs et des feuillages aux goûts et aux odeurs insoupçonnés, en passant par les stratégies de croissance ou de défense. Les familles sont invitées à participer à un jeu de piste captivant : à travers ces 10 stands, ils pourront relever les défis et découvrir les indices qui les mèneront vers une récompense botanique spéciale. Jeu disponible pour petits et grands, en continu, durant tout le festival. Au programme : la découverte des plantes carnivores, les graines et fruits curieux, les animaux cachés dans les végétaux ou encore les feuillages étranges et originaux. Rendez-vous au stand accueil, rue Dufay, pour y participer. Les visiteurs découvriront également le jardin éphémère de la Ville de Rouen « La tonnelle étrange ». Couverte de plantes grimpantes, de fougères, d’épiphytes, de lianes ou encore des gunneras géantes, la tonnelle monumentale est encore présente cette année pour émerveiller les visiteurs. L’occasion d’y découvrir les créations bois et acier de Laurent Soulet et Olivier Demarest. En son centre, une table à trois niveaux attendra les enfants en quête de dessins. Ce décor restera tout l’été.Le verger conservatoire du Jardin des plantes, proposant une collection patrimoniale de pommiers et de poiriers, sera en visite libre.Des ateliers créatifs seront également proposés gratuitement : l’occasion de découvrir la création végétale et florale « Kokedama », une curieuse technique venue d’ailleurs pour présenter des plantes et des fleurs dans une sphère de mousse à la fois précieuse et nature, ou bien de créer un Memory végétal ou encore de s’essayer à la bouture de plantes grasses ! Au hasard des allée du Jardin, des spectacles seront proposés tout au long du festival, inspirés du thème du jardin. « Prends-en de la graine » par la compagnie Les miscellanés, invite à enrichir la biodiversité de votre vocabulaire. Vous pourrez également croiser « Les elfes natures » par la compagnie Zizanie, « Les jardiniers de la nature » par la compagnie Acta Fabula, « La fanfare qui bouge » animé par Orphéon Piston ou encore la fanfare « Kélémani » par la compagnie Agogo Percussion.Le Pavillon accueillera l’association des Jardins des Peintres. Ce sera l’occasion d’échanger avec des artistes locaux sur leurs œuvres.Enfin, le traditionnel vide-jardin permettra de faire le plein de bouture, d’ustensiles de jardin ou de végétaux, entre particulier.Informations pratiquesSamedi 18 et dimanche 19 mai, Jardin des plantes de Rouen114 ter, avenue des Martyrs de la Résistance - 76100 Rouen`Entrée gratuite de 10h à 19hTransports• En bus : Ligne F1 - Arrêt Jardin des plantes et arrêt Dufay• En métro : Ligne direction Technopôle Saint-Étienne-du-Rouvray - Arrêt Europewww.reseau-astuce.fr• À vélo : Lovélo : rue Dufay• Parking relais gratuits pour ensuite emprunter les transports en commun.Pour rappel, les transports en commun sont « gratuits » le samedi.StationnementGratuit et fortement conseillé : parking du centre Charlotte Delbo, accès par la rue de Chanzy et par la rue de Roselies.RestaurationUne zone pique-nique est disponible sur les pelouses du jardin ainsi que des points de restauration.Points accueilTout au long du festival, des agents sont à votre disposition pour tous renseignements aux accueils situés à l’entrée Place des Martyrs-de-la-Résistance et à l'entrée rue Dufay. Des WC PMR sont disponibles au sein du Jardin des plantes.Programme completPour multiplier les plaisirs, le festival des arts de la rue Viva Cité organisé à Sotteville-lès-Rouen se déroule sur le même week-end. Une signalétique spécifique permettra de rejoindre un festival depuis l’autre à pied.
Vérifié
1 heure 21 minutes ago
S'abonner à Flux Métropole Rouen Normandie